Les Forums Star Wars Universe • La Jedi de Tython (2022)

Salut à tous et à toutes.

j'espère que vous allez bien. Cela fait très longtemps que je n'ai pas posté la suite et je m'en excuse. Avec les vacances qui arrivent, il va y avoir de grosses pauses dans ma publication mais je tiens à vous préciser que ma fiction n'est pas du tout à l'abandon, c'est juste que cela me prendra beaucoup plus de temps pour poster qu'auparavant.

On continue l'histoire avec le chapitre 10. Je vous souhaite une bonne lecture.

Chapitre 10: Bataille sur Ord Mantell – Partie 1

Le Soleil avait commencé à illuminer Coruscant quand les trois femmes terminaient de se préparer pour leur première mission sur le terrain pour le compte de l'Ordre Jedi et la République Galactique.

Les Maîtres Secura et Fisto ne tarderaient pas à venir les récupérer. En attendant, elles se firent face, conscientes de la séparation qu'elles seraient amenées à vivre, à expérimenter. Une situation difficile du fait qu'elles étaient soudées, invincibles et qu'ensembles, rien ne pouvait les arrêter...

-Je n'ai qu'une chose à dire: survivre, quoi qu'il en coûte, dit neutralement la Mirialan, son regard passant de sa Padawan à son amie et vice-versa.

-Je comprends. Même si nous affronterons en grande partie des robots, le fait que le Comte Dooku et Asajj Ventress soient là va corser la chose, nota la Sith au Sang Pur.

-En effet, et c'est pour cela que nous devrons être très prudentes. Nous ne savons pas qui d'entre nous vont les combattre vu que nous seront séparées mais gardons confiance, en notre entraînement Je'daii et en la Force, conseilla la Chevalier Jedi.

Les deux autres hochèrent la tête mais Ariandelle sentit qu'elles voulaient lui parler.. en privée...

-Attends moi au balcon Ayanna.

La Sith au Sang Pur nota l'ordre et obéit. Pendant ce temps, la Voss se rapprocha de son Maître...

-Je sais que ça fait peur, ne t'inquiète pas je la ressens aussi Ana, avoua-t-elle en la tenant par les épaules.

-Je n'ai pas envie qu'il vous arrive malheur. Vous êtes mon Maître, affirma-t-elle, la crainte dans sa voix.

-Je sais mais n'oublie pas qu'un jour, tu devras passer les Épreuves et qu'en cas de réussite, te séparer de moi. Si rien ne change hiérarchiquement, l'élève devenu(e) Chevalier est autonome, indépendant sans avoir besoin d'un Maître qu'il doit suivre partout, tu comprends?

Ana voyait où elle voulait en venir mais ce n'était pas seulement cette perte qui la taraudait...

-Je comprends mais...

-Mais?

-Diriger une armée de clones... C'est... Je ne sais pas... Je n'ai jamais fait ça.

-Tout comme tu n'as jamais combattu de Sith au Sang Pur avant que nous nous rencontrons. Où est passé mon élève voulant faire ses preuves et osant me tenir tête? Demanda-t-elle sous un ton moqueur..

-Maître..., dit-elle, gênée.

-Quoi? C'est vrai! Est-ce notre séjour au Temple Jedi de Coruscant qui t'a fait perdre ta fougue?

-Eh..., lâcha-t-elle, encore plus gênée qu'elle ne l'était actuellement.

La Mirialan ricana avant de la serrer dans ses bras. La Voss se laissa aller à cette étreinte et retourna le geste de son Maître.

-J'ai pleinement confiance en toi et en tes capacités. Tu dois faire de même envers toi. N'ai pas peur d'échouer. L'échec n'est qu'un résultat différent de celui voulu à la base, mais il n'en est pas moins formateur. Quant à notre séparation, voit cela comme une épreuve de passage, un rituel, un avant-goût de ce qui t'attendra si tu réussis les Épreuves.

La Voss acquiesça de sa tête en silence. Après un moment, elles se séparèrent l'une de l'autre.

-Merci Maître, lui dit-elle en souriant, rassurée, avant de s'incliner respectueusement en avant.

-Va nous attendre à l'entrée.

La Voss obéit tout en se remémorant les paroles de la Mirialan. Quant à celle-ci, elle rejoignit son amie qui attendait patiemment sur le balcon.

-Tu nous as tellement marquées que ce n'est normal d'avoir peur de te perdre, annonça Ayanna.

-Oui, mais vous n'allez pas me perdre. Il ne faut pas laisser la peur nous dominer, affirma-t-elle.

-En effet... Pourtant c'est bien elle qui te domines actuellement. Je la sens.

Ariandelle lui fit un sourire forcé. Inutile de nier, Ayanna lisait en elle comme dans un livre ouvert.

La Mirialan soupira avant de lever ses yeux et voir l'ancienne Inquisitrice s'approchait d'elle... et lui tenir ses mains. Le contact la fit frémir et elle ne put s'empêcher de sourire un peu bêtement ce qui fit ricaner son amie.

-Quoi? S'offusqua-t-elle gentiment...

-Rien...

-Mais bien sûre...

Ayanna ferma les yeux tout en secouant sa tête avant de serrer doucement la Mirialan contre elle qui se détendit, savourant pleinement ce contact, écoutant les battements de cœur de plus en plus rapide de son amie ce qui lui lâcha un sourire.

-Je te retourne ta mise en garde... vraiment Ariandelle... murmura-t-elle.

-Et toi alors? Lui demanda-t-elle en la regardant droit dans ses yeux. -Vraiment. Tête brûlée que tu es, tu pourrais facilement te perdre dans ta passion du combat.

Ayanna posa une main contre la joue de la Mirialan, ne lâchant pas son regard.

-Sérieusement... Je n'ai pas envie que tu.. que tu...

-Je sais, lui dit-elle doucement... -Tout comme pour Ana. Nous avons peur que l'autre meurt et cela nous dévasterait à un point inimaginable mais nous ferons tout pour survivre et se retrouver après cette mission. Soyons pour l'autre une lumière dans l'obscurité, une ancre à quoi se raccrocher si tout par en vrille...

Le regard de la Mirialan était chargé d'un mélange de crainte, de peur, de désir, d'envie. Un cocktail qui se retrouvait aussi chez les yeux jaunes de la Sith au Sang Pur. Quand celle-ci tint le menton de la Mirialan et approcha son visage, la Jedi entrouvrit ses lèvres et sentit son cœur battre la chamade. Leurs lèvres commencèrent à se rapprocher de plus en plus mais au dernier moment la Sith au Sang Pur détourna lentement son visage et posa ses lèvres sur la joue de la Mirialan, lui retournant son bisou à cet endroit. Ariandelle ne put s'empêcher de fermer les yeux et de gémir légèrement à la fois de plaisir à ce contact mais aussi de frustration car elle s'était sentie vouloir plus que cela...

Un petit ricanement la fit se «réveiller». Reposant ses yeux sur ceux de l'ancienne Inquisitrice, elle s'apprêta à répliquer mais la Sith la coupa en lui posant un doigt sur ses lèvres, la surprenant.

-Ce n'est pas le moment. Après la mission tu auras tout le loisir pour t'offusquer mais là, profitons de cet instant précieux.

La Mirialan acquiesça silencieusement et la Sith enleva son doigt et posa ses mains sur celles de son amie. Leurs doigts s'entrelacèrent. Se collant leur front l'une à l'autre, elles fermèrent leurs yeux et savourèrent silencieusement ce lien qui les unissaient...

À l'extérieur, Ana attendait patiemment, se concentrant sur l'Instant Présent jusqu'à ce qu'elle sente deux présences fortes dans la Force: un taxi avec les Maîtres Fisto et Secura à son bord s'approchait et quand il s'arrêta, les deux Jedi en sortirent.

-Maîtres, ravis de vous revoir.

-Le plaisir est partagé Ana. Où sont les autres? Demanda le Nautolan.

-Sur le balcon, répondit-elle.

Les deux Jedi entrèrent dans l'appartement et virent les concernées... Ils se regardèrent, comprenant la situation et se rendirent compte qu'ils n'avaient pas fait la même chose...

Les deux femmes se séparèrent après un moment et virent en se tournant vers le salon que les deux Jedi étaient-là.

-Le moment est venu. Vous êtes prêtes? Demanda la Twi'lek, se sentant à la fois gênée et fascinée par cette proximité librement et facilement affichée.

-Oui Maître Sécura. Allons-y, répondit la Mirialan.

Le groupe quitta l'appartement par le taxi qui les attendait. Durant la traversée du trafic, personne ne dit mot, se concentrant dans la Force ou regardant le paysage urbain. Quelques instants plus tard, le taxi arriva sur la zone de départ et se gara à l'emplacement prévu. Le groupe en sorti et prit le temps de contempler ce qu'il y avait devant eux.

-Maître, c'est incroyable...

-En effet Padawan, murmura la concernée, stupéfaite.

En plus des vaisseaux gigantesques de la Grande Armée de la République, des centaines de milliers de Soldats Clones déferlaient en rang, marchant au même rythme. Ariandelle avala sa salive à la vue de ces Soldats... Car même si c'était la toute première fois qu'elle les voyait en vrai, elle n'avait pas oublié la vision de la chute de l'Ordre Jedi à cause d'eux et leur présence la lui fit ressasser...

Ayanna sentit le trouble de la Mirialan. Elle lui tint la main et la serra légèrement pour la soutenir et celle-ci réagit en «revenant» à la réalité par un léger sursaut. Tournant sa tête, elle vit le soutien de la Sith au Sang Pur dans son regard et en retour, elle acquiesça tout en lui retournant sa prise.

-Maître Fisto, vous savez où nous irons?

-Sur une planète du nom d'Ord Mantell. Tu en sauras plus quand nous partirons.

Soudain, les trois inconnues se tendirent, sentant une grande puissance dans la Force.

-Ah, les voilà, nota la Twi'lek en regardant dans une direction, suivit par les trois amies.

Le groupe vit deux Jedi s'approcher. Le premier était un peu âgé, le deuxième plus jeune. Ce qui se démarquait était la couleur de leur tenue, radicalement opposée: celle du premier était clair, blanc en grande majorité, quelques teintes marrons clair sur certaines parties de sa tenue tandis que l'autre était habillé sombrement, du marron foncé avec des parties noires au niveau du torse et des jambes. La différence colorimétrique se voyait également sur leurs cheveux: châtain clair pour le premier, brun pour le second.

-Voici les Chevaliers Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker, annonça Aayla en les désignant un à un quand ceux-ci furent proches d'eux.

Les trois amies gardèrent le silence. Ariandelle figea son regard sur le jeune homme, comme si elle était fascinée, mais ce ne fut pas le cas.

'Alors c'est lui!C'est cet homme qui me tue dans le Temple ou qui se retourne contre Maître Windu'

Elle le contempla longuement, l'observant de la tête au pied avant que son regard ne soit coupé par Ayanna qui s'était approchait de lui. Elle le regarda droit dans les yeux et le jeune homme le soutint très facilement avec une méfiance palpable, sentant chez cette inconnue le Côté Obscur mais surtout une puissance qui, il se l'avoua, l'attira...

-Alors voici l’Élu de la Prophétie Jedi... Anakin Skywalker... dit-elle tout simplement.

Le jeune homme garda le silence. Il y avait chez elle quelque chose de troublant, tout comme chez les deux autres inconnues: en plus du Côté Obscur, il sentait aussi le Côté Clair, les deux dans une sorte d'équilibre qu'il n'arrivait pas à comprendre. Comment une telle chose était possible? De plus il se demandait à quelle espèce elle appartenait, n'en ayant jamais rencontré une de la sorte durant ses aventures.

Ayanna sentait qu'il y avait quelque chose de particulier chez cet individu sans savoir quoi. Ce qui était clair, c'était que la Peur était grandement présente en lui. Elle coupa la connexion visuelle et tourna lentement autour de lui, le détaillant. Le Jeune homme eut du mal à être inflexible, se sentant être scruté, tant physiquement qu'à travers la Force. Ayanna sentit la Colère monter en lui, indiquant qu'il n'aimait pas subir ce genre d'examen.

-Inutile de monter sur tes grands chevaux jeune Jedi. Je ne fais que t'examiner, sans plus. Je constate que ta connexion à la Force est extrêmement élevée, d'un niveau jamais atteint parmi les utilisateurs de la Force, toute race confondue. C'est troublant et en même temps fascinant...

Le ton admiratif qu'elle utilisa poussa le jeune homme à bomber le torse ce qui permit à Ayanna de comprendre que l’Élu avait un penchant narcissique et une attirance pour l'admiration envers lui...

-Tu connais donc ta mission en tant qu’Élu? Demanda la Voss.

-En effet. Rétablir l’Équilibre dans la Force, répondit-il.

-Que signifie pour toi cette action? Demanda Ayanna.

-Détruire les Sith afin que le Côté Obscur disparaisse mais permettez-moi de vous demander quelle est votre espèce? Je reconnais ici une Mirialan et une Voss, mais vous êtes une énigme...

Ayanna afficha un petit sourire et s'approchant doucement du Jedi, lui murmura à son oreille:

-Je suis une Sith au Sang Pur...

Anakin se figea à cause d'une légère montée de la puissance du Côté Obscur chez elle. C'était léger mais il sentit clairement son impact et son poids. Il était sure d'une chose: Dooku et Ventress étaient clairement en-dessous d'elle.

-Mon espèce disparue de nos jours est connue dans l'Histoire pour avoir été la première à constituer ce que l'on appelle l'Ordre Sith. En tant qu’Élu ton devoir est de me tuer.. Vas-tu le faire?

Anakin avait déjà posé la main sur son sabre-laser, prêt à frapper, mais ce qu'il venait de ressentir à l'instant l'en empêcha... Il avait entendu parler de trois inconnues arrivées au Temple et l'une d'elle avait intrigué plus que les deux autres les Jedi. Des rumeurs disaient même que cette femme devant elle avait réussi à plier d'un simple regard le Maître Jedi Mace Windu, le N°2 de l'Ordre, connu pour ne pas se faire démonter aussi facilement. La regardant à nouveau, il vit alors ce qui avait tant troubler Windu et fait clouer le bec les autres Conseillers: la Mort dans ses yeux Jaunes brillants. L'expression «tuer d'un simple regard» prenait tout son sens avec elle... Se reprenant, il souffla un bon coup avant de reculer d'un pas.

-Je vois que cette femme lui fait de l'effet, nota Obi-Wan, sur ses gardes après avoir senti la montée du Côté Obscur.

-En effet. Mais il ne faut pas s'inquiéter. Elles sont nos alliées, intervint la Twi'lek.

-Oui. Ayanna Kallig, Ariandelle Mindwalker et Ana-Rae, présenta le Nautolan en les désignant, vont participer aux combats. Le Haut-Conseil nous as chargé de les superviser sur le terrain. Je vais prendre Ana, Maître Secura sera avec Ayanna et Anakin sera en duo avec Ariandelle.

-Je vois, nota Kenobi, pensif.

-J'ajoute qu'Ayanna n'est plus membre de l'Ordre Sith. Elle n'est pas non plus une Jedi ceci dit mais elle combat à nos côté, précisa la Twi'lek.

Ana s'approcha d'Anakin et l'observa avec curiosité. Elle sentit quelque chose de familier et pour confirmer ou infirmer ce fait, elle posa sa main sur le front du Jedi et ferma ses yeux. Une image lui apparut alors, faisant écarquiller ses yeux tout en la poussant à enlever vivement sa main comme si elle venait de ressentir une brûlure et l'amenant à reculer brutalement.

-Eh, eh, qu'est-ce qu'il-y-a? demanda son Maître qui la soutint par derrière quand celle-ci tomba.

La respiration saccadée, la Voss eut du mal à répondre. Tenant fermant la tenue de son Maître, elle lui murmura à l'oreille qui était réellement l'homme en armure noire du cauchemar de la Mirialan.

Celle-ci eut la même réaction que son Padawan et leva vivement sa tête, regardant avec stupeur le jeune homme. Ayanna n'avait pas raté une miette et se pencha vers elles qui la mirent au courant et la Sith au Sang Pur eut également la même réaction. Se relevant, elle se tourna vers Skywalker, le regard dur et s'approcha de lui. Celui-ci sentit clairement qu'il y avait quelque chose de pas normale mais avant que l'ancienne Inquisitrice ne fasse quoi que ce soit, Maître Kenobi intervint:

-Je pense que nous devrions y aller.

Il avait clairement senti une tension entre son apprenti et la Sith au Sang Pur. Il ne savait pas ce qui avait poussé la Voss à être effrayée mais l'heure n'était pas au règlement de compte...

-Oui, c'est vrai. Est-ce qu'Ana va bien? Demanda le Nautolan, inquiet d'avoir ressenti lui aussi cette atmosphère dérangeante.

-Oui, un peu secouée mais ça ira, réconforta la Mirialan, sans grande conviction.

La Twi'lek avait senti un fort trouble chez la Voss et une tension un peu malsaine s'installer pour une raison qui lui échappait. La Voss se remit rapidement et affirma qu'elle était prête.

Les groupes se formèrent et tout le monde se dirigea vers leur vaisseau alloué. Quelques instants plus tard, tous les vaisseaux de la Grande Armée présents passèrent en Hyperespace.

Ana tentait de méditer dans sa cabine allouée mais sans succès. L'image qu'elle avait eu de l'identité de l'homme en armure noire avait été un choc: Anakin Skywalker.

'Comment est-ce possible? Qu'est-ce qui fera qu'il deviendra cet individu maléfique? L’Élu est-il amené à échouer à accomplir la Prophétie telle que comprise par les Jedi ou au contraire doit-il passer par cet obscur chemin pour réussir? Si ça doit être ce cas-là, mes amies seront en danger'.

La porte s'ouvrit. Ana vit le Nautolan y entrer et s'asseoir en tailleur en face d'elle.

-Comment te sens-tu?

-Sincèrement: encore un peu secouée mais en me focalisant sur l'Instant Présent, j'arriverai à réussir la mission.

-Je vois... Prends ton temps pour te remettre de ce qui s'est passé. Si tu veux en parler, je suis-là, lui proposa-t-il.

-D'accord Maître.

Le Nautolan prit congé et retourna au Pont Principal du vaisseau où tout le monde se préparer pour la mission. Quelques instants plus tard, il sentit Ana le rejoindre.

-Je suis fin prête Maître Fisto, annonça-t-elle avec assurance.

-Très bien. Voici les Commandants Varo et Fox qui supervisent le combat au sol. Messieurs, voici la Général Ana-Rae qui est sous ma supervision. Elle sera peut-être amenée à diriger une escouade. Cependant, avez-vous des informations sur ce qui se passe actuellement?

-Général Ana, salua le Commandant Fox en retirant son casque, tout comme son collègue.

La Voss réagit avec surprise en voyant leur tête: exactement le même faciès, sans aucune différence ne serait-ce que minime.

'De véritables Clones...'

Cela en était perturbant au premier abord, mais au vu de l'expression de ces Clones, elle se chargea de clarifier la situation.

-Pardonnez-moi messieurs, c'est juste que c'est la toute première fois que je vois des Clones.

-Vous êtes nouvelle pour réagir ainsi. Ce n'est rien Général, nous avons l'habitude, réconforta Varo.

-Depuis que nous nous sommes établis sur cette planète, nous avons découvert que les Séparatistes protégeaient un bunker se trouvant dans la montagne. Nous ne savons pas ce qu'il y a à l'intérieur mais l'accès est hautement sécurisé. Une zone se situe entre nos premières lignes respectives et il est quasi impossible de la franchir de jour sous peine de se faire canarder, expliqua le Commandant Fox.

Il lança une projection holographique du champs de bataille.

-Avez-vous essayez de les neutraliser depuis les airs? Une attaque aérienne devrait faire l'affaire...

-En effet, ça le devrait Général Ana, mais leur défense anti-aérienne est lourde et nous avons échoué dans cette tentative.

Ana se tint le menton dans une position de réflexion.

-Une idée Ana? Demanda le Nautolan.

-Une attaque nocturne en guise de leurre afin qu'un petit groupe de Soldats puissent se rapprocher et atteindre le bunker sans que les Séparatistes ne s'y attendent mais pour cela il faut savoir si l'Armée adversaire est constamment en alerte ou pas, expliqua la Voss en jetant un regard aux Commandants Clones.

-Nous n'avons pas vérifié si c'est le cas durant la nuit, nous faisons en sorte de limiter les pertes en attendant les renforts, se justifia le Commandant Varo.

-Heureusement pour vous, de nouveaux Soldats sont arrivés, Commandant, ajouta le Nautolan.

-J'ai vu ça Général Fisto.

-Donc il serait possible d'appliquer ce plan Maître?

-Il nous faut d'abord faire des repérages aux alentours du bunker afin d'avoir un chemin d'accès le plus sûre possible pour limiter au maximum les pertes, répondit-il.

-Je suis d'accord. Nous allons nous y mettre immédiatement Général, informa Varo.

-Avec votre permission Maître, et si les Commandants sont d'accord, j'aimerais me porter volontaire pour être dans le groupe d'infiltration et les mener au bunker. Je me sentirais plus à l'aise sur la terre ferme que dans les airs. Mes connaissances en pilotage de vaisseau sont limitées, je serai inutile si je devais mener une attaque aérienne.

Le Nautolan y vit de la détermination dans ses propos. Il acquiesça en ajoutant:

-Je me chargerai alors de l'attaque aérienne. C'est décidé.

-Je ne vois aucune objection Maître Fisto, dit Fox.

-Idem pour moi aussi. Fox est mieux calé que moi sur ce coup, informa Varo.

-Si la défense au bunker est assez lourde, je préconise une approche discrète en speeder, nota Ana.

-C'est noté, confirma le Commandant Fox d'un hochement de tête.

-Allons-y, conclut le Général Nautolan.

Quelques heures plus tard, tout le monde était prêt. Ana était avec le Commandant Fox, lui-même accompagné d'une escouade de dix Soldats Clones. La défense du bunker était élevée et un surplus de Soldats était toujours le bienvenu...

-Informez-moi de votre avancée par radio, ordonna le Nautolan.

-À vos ordres mon Général, nota le Commandant Fox.

-Que la Force soit avec toi Ana.

-À vous aussi Maître Fisto.

Chacun se sépara pour rejoindre son groupe. La nuit était déjà bien avancée quand les chasseurs de la Grande Armée décollèrent, dirigés par celui du Maître Jedi en tête. La petite flotte se dirigea vers sa cible, tandis que les troupes aux sols prirent le chemin balisé avec leur speeder, Ana-Rae en tête...

Les vaisseaux des Séparatistes prirent également leur envol, ayant détecté ceux de l'ennemi venu en découdre avec eux. Rapidement, les premiers tirs fusèrent dans le ciel tandis que tranquillement au sol, le petit groupe d'infiltration se dirigeait vers le bunker.

«-Maître, est-ce que tout va bien»? demanda Ana via son oreillette.

«-Tout va bien Ana. La diversion fonctionne, on ne lâche pas la pression. Êtes-vous arrivés?»

«-D'ici quelques minutes nous serons à porter de la cible Général Fisto»

répondit le Commandant Fox.

«-Très bien. Prévenez-moi dès que vous êtes arrivés.»

«À vos ordres mon Général».

Quelques minutes plus tard, le bâtiment fut en vu. Creusé à même la roche, l'entrée était hautement gardé par des tourelles lourdes ainsi que de nombreux droïdes de type Droïdekas et Magnat-Gardes.

Le groupe se gara non loin de la zone et termina le chemin à pied. Arrivés à quelques mètres de la zone, ils virent rapidement qu'ils leur seraient impossible de forcer le passage et d'entrer.

-Que conseillez-vous Commandant Fox? Demanda la Padawan en chuchotant.

-Au vu de la disposition des ennemis et de leurs nombres, il faut une destruction pure et nette des tourelles et au moins du gros des troupes. Trois torpilles via des balises de guidage feraient l'affaire.

-Ok. Séparons-nous pour avoir plus de chance afin d'attaquer de toutes les côtés quand les torpilles exploseront. Ce sera le chaos, l'ennemi sera désorienté et cela nous sera favorable Commandant.

-À vos ordres Général. Vous avez-entendu les gars? Au boulot.

Les Soldats acquiescèrent et se mirent au travail. En silence, les Soldats se dispersèrent sur la zone. Ana resta sur sa position et attendit patiemment que tout soit prêt, tout en observant les Clones se mettre en position. Deux d'entre eux réussirent à atteindre les tourelles et à poser silencieusement les balises. La dernière fut placé à un endroit stratégique afin qu'un maximum de dégâts puisse être causé par la troisième torpille. Quand Ana eu confirmation de la situation, elle contacta le Nautolan pour le mettre au courant de la situation:

«-D'accord Padawan.»

«-Je préconise une attaque par l'arrière Maître. L'ennemi s'attend systématiquement à une attaque frontale»

«-Merci Padawan. Le Commandant Varo se chargera des torpilles.»

La liaison fut terminé et Ana prévint les autres de la situation. Ils attendirent pendant un moment jusqu'à ce que les torpilles jaillissent des nuages, derrière la montagne. L'attaque fut rapide, nette et sans bavure. En quelques secondes, les deux tourelles furent pulvérisées et le plus gros de la défense au sol réduit en morceau. Le chaos régna et les droïdes ne surent que faire, désorientées. Les Soldats en profitèrent pour se lancer à l'attaque et les tirs des fusils et autres blasters recouvrirent le terrain. Ana sortit de sa position en activant son sabre-laser. L'arme du Jedi donna du courage aux Soldats et c'est dans un déluge de feu et de coups de sabre-laser que le groupe combattit l'ennemi...

Ana virevoltait avec son sabre, abattant des droïdes, utilisant la Force pour les repousser, aidant les Soldats à s'en sortir quand ceux-ci étaient sur le point de se faire abattre. Le Commandant Fox était impressionné par les prouesses de combat de la jeune Padawan. Il ne l'avait jamais vue mais il était clair pour lui qu'elle avait connu la Guerre au vu de son comportement sur le champs de bataille...

Rapidement, les forces ennemi diminuèrent et un dernier coup de taille au Magnat-Garde encore debout mit fin à cette première bataille, non sans perte car la moitié des Soldats furent tués...

«-Maître Fisto, nous avons gagné. La zone du Bunker est sécurisée pour le moment»

«-Excellent travail Padawan. J'envoie des renforts pour garder la zone.»

«-Ok. Nous allons nous occuper de la porte. Ana, terminé»

L'expert en piratage avait survécu à la bataille. Il s'attela à la tâche et quelques minutes plus tard, les portes s'ouvrirent sur un sombre couloir.

«-Maître, nous entrons dans le bunker»

«-Soyez Prudent».


Le petit groupe entra prudemment tout en refermant la porte derrière eux.

Le couloir principal fut éclairé par les torches et la lumière turquoise du sabre-laser. Il n'y avait pas de garde mais tout le monde resta sur le qui-vive, au cas-ou une attaque surprise surviendrait...

L'un des Soldats utilisait un détecteur de mouvement pour savoir si des ennemis étaient en vus mais rien de particulier.

-On peut continuer mon Commandant.

-Où se trouve la Salle Principale? Demanda la Padawan.

-Dans un couloir adja...

Avant qu'il ne termine, un violent bip se fit entendre et devant eux se tint un droïde de combat:

-Alerte, alerte, ennemis en approche, ennemi en a...

Il n'eut pas le temps de terminer que sa tête se détacha de son corps, son coup découpé proprement par le sabre de la Voss lancé grâce à la Force. L'instant d'après, une alarme se fit entendre. Fox jura dans son casque.

-Ok les gars, fini la discrétion. On fonce dans le tas. Pas de quartier. Vous trois, sécuriser le couloir jusqu'à ce que les renforts arrivent, nous on se charge de la Salle Principale.

-À vos ordres mon Commandant.

Le groupe se sépara et Ana, Fox et les deux autres Soldats foncèrent dans le couloir adjacent. Ana en profita pour prévenir le Maître Jedi mais plus ils s'enfonçaient dans la montagne, moins le signal passait à travers elle...

-On va être seuls sur ce coup Général Ana, nota le Commandant.

-En effet mais je ne m'inquiète pas outre mesure. Concentrons nous sur la Salle Principale.

D'autres ennemis apparurent durant leur cheminement mais ils ne purent résister à une utilisatrice de la Force et à des Soldats sur-entraînés. Arrivés au bout du couloir, une lourde porte les empêchait de rentrer, mais ce ne fut rien pour la Voss qui utilisa son arme pour la percer. Cela lui prit un petit moment avant qu'un trou assez large ne fut crée, permettant au groupe de s'y faufiler et de constater que la Salle était...

-Vide? C'est quoi ce bordel Commandant?

-J'en sais rien Soldat, répondit Fox dans l'incompréhension.

-Il y a des ordinateurs. Prions que rien n'ai été effacé, s'exclama la Voss et en se dirigeant vers eux...

Un grand bip se fit entendre.

-Eh, j'ai un signal qui vient droit derriè... argh!

Les autres se retournèrent d'un coup pour voir le Soldat transpercé par une lame de sabre-laser.

-Qu'est-ce que! S'étonna la Voss qui ne comprit pas sur l'instant ce qu'elle était en train de voir.

Elle entendit alors une toux, à la fois sèche et grasse, émaner de l'entrée. La lame verte fut extirpée du Clone et un gigantesque individu mécanique apparut alors.

-Oh merde! S'exclama le Commandant Fox.

-Vous le connaissez? Demanda Ana, incompréhensive.

-Ah, une Jedi! Nota l'individu d'une voix déformée, ne ressemblant nullement à un droïde. -Cela me fera un grand plaisir d'ajouter ton sabre à ma collection.

-Hein?

-Feu! Hurla l'un des Soldats qui tira mais le laser fut dévier par l'arme portée par l'individu. Ana n'en crut pas ses yeux quand elle vit le mouvement effectué par cet individu ressemblant à un droïde pour se défendre.

'Comment un robot peut-il manier un sabre-laser'?

Celui-ci ne se fit pas prier pour éradiquer les autres Soldats, laissant Fox et Ana en vie.

-Qui es-tu? Demanda-t-elle, en position de défense.

Le robot bondit vers elle et celle-ci bloqua l'attaque avec son arme. La puissance du coup la surprit tellement il fut violent. Se dégageant, elle attaqua mais celui-ci para efficacement, comme s'il fut né avec cette arme noble. Fox en profita pour tirer par derrière afin de le tuer mais il savait que ce serait vainc. Il connaissait ce robot, il était la terreur parmi les Jedi. Il ne fut pas surpris quand une deuxième lame jaillit du robot, déviant le tir qu'il évita en plongeant sur le côté.

-Deux sabres-lasers! Au vu de leurs couleurs, ils appartiennent à des Jedi! Comment as-tu fait pour les vaincre alors que tu n'es pas sensible à la Force?

-Mon Maître m'a beaucoup appris sur les Arts Jedi, répondit le robot.

Celui-ci attaqua encore mais il vit une forte résistance chez son adversaire qui s'en sortait beaucoup mieux que les autres. Réussissant à l'acculer à un mur, il utilisa ses deux lames en même temps qui furent bloquées par celle de la Jedi. Il mit de la force afin de la faire flancher mais celle-ci tint bon.

'Par la Force quelle puissance! Ce robot va m'avoir'

Elle se sentit défaillir et le robot en profita pour sortir un objet afin de la tuer en l'utilisant.

-Attention au blaster Général! Avertit le Commandant Clone.

La Force l'avait mise en garde une seconde avant l'alerte mais trop concentrée par le bras de fer, elle n'avait pas assez fait attention et si Fox n'avait pas crié, elle savait qu'elle serait morte à l'instant.

Laissant son corps prendre le dessus, celui-ci la poussa à sauter pour mettre ses pieds contre le mur et l'utiliser pour se projeter en hauteur, passant au-dessus du robot qui tira un poil trop tard.

Ana se rétablit sur ses pieds et utilisa la Force pour enlever le blaster de la troisième main du robot.

Celui-ci jura.

-Trois bras! Manquerait plus qu'un quatrième et ce serait le pompon..

-C'est le cas Jedi! Dit le robot en sortant son quatrième bras dont la main portait un sabre-laser qu'il activa, tout comme il le fit avec sa troisième main.

-Wouah!!! s'exclama Ana, totalement surprise par ce revirement de situation.

-Je suis le Général Grievous, surnommé Tueur de Jedi et tu seras ma nouvelle victime! Menaça-t-il.

Il avança lentement en faisant tourner ses deux premières mains à grande vitesse, créant une traînée sur le sol.

À suivre...

You might also like

Latest Posts

Article information

Author: Ouida Strosin DO

Last Updated: 11/16/2022

Views: 6039

Rating: 4.6 / 5 (76 voted)

Reviews: 83% of readers found this page helpful

Author information

Name: Ouida Strosin DO

Birthday: 1995-04-27

Address: Suite 927 930 Kilback Radial, Candidaville, TN 87795

Phone: +8561498978366

Job: Legacy Manufacturing Specialist

Hobby: Singing, Mountain biking, Water sports, Water sports, Taxidermy, Polo, Pet

Introduction: My name is Ouida Strosin DO, I am a precious, combative, spotless, modern, spotless, beautiful, precious person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.